Actualités

San Sebastian (Espagne), 1er avril 2016 : Le 2e Concerto pour piano de Marie Jaëll au Concert de gala des ICMA 2016

David Violi a interprété le deuxième mouvement du  Concerto pour piano et orchestre n° 2 de Marie Jaëll, avec  L’Euskadico Orkestra Sinfonikoa (l’Orchestre national basque) à l’occasion du Concert de gala des ICMA donné lors de la remise des trophées 2016. C’est l’œuvre que le Palazzetto Bru Zane a choisi de faire découvrir pour la remise du prix spécial qui lui a été attribué par le jury international de critiques et de journalistes (http://www.icma-info.com/icma-2016-the-winners).


Strasbourg, 3 février 2016 : Conférence de Lara Erbès sur la Méthode du toucher, au Conservatoire national de région

Lara Erbès, professeur de piano au Conservatoire de Strasbourg a présenté la méthode du toucher de Marie Jaëll devant un auditoire nombreux et attentif. Partant de sa propre expérience, elle a montré comment les recherches de Marie Jaëll sur l’éducation de la main lui ont apporté des réponses passionnantes sur le plan musical. La conférence se situait dans le cadre d’une Semaine du piano organisée du 1er au 7 février 2016.


Bruxelles, 29 juin - 3 juillet 2015 : Enregistrement du Concerto pour violoncelle de Marie Jaëll par le Brussels Philharmonic

À Bruxelles, du 29 juin au 3 juillet 2015, seront réalisés les premiers enregistrements mondiaux du Concerto pour violoncelle et orchestre et de La légende des ours pour soprano et orchestre de Marie Jaëll. Hervé Niquet dirigera pour l’occasion le Brussels Philharmonic, accompagné de la soprano Chantal Santon et du violoncelliste Xavier Phillips. Ces deux enregistrements viendront compléter le livre-disque du « Portrait Marie Jaëll » produit par le Palazzetto Bru Zane et dont la publication est annoncée au début de l’année 2016, à l’occasion des 170 ans de la naissance de la compositrice. On y trouvera également : les deux Concertos pour piano et orchestre sous la direction de Joseph Swensen et avec les pianistes Romain Descharmes et David Violi (premiers enregistrements mondiaux) ; plusieurs pièces et cycles pour piano seul, et les 12 Valses et finale op.8 pour piano à quatre mains.


Colmar, 26-28 avril 2015 : Congrès EuroPiano France

Le congrès annuel EuroPiano a rassemblé à Colmar des accordeurs venus de toute l’Europe. Il avait pour thème « Le renouveau du piano et l’exposition Marie Jaëll, au cœur de la facture instrumentale. D’Anton Walter à Pleyel, de Gustave Lyon à Stephen Paulello ». Il a été organisé par Jean-Baptiste Boussion, accordeur établi en Alsace, qui a demandé à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg le prêt de l’exposition Marie Jaëll. De l’art du piano à la science du toucher pour cette occasion. La découverte récente d’une correspondance entre cette grande pianiste et Gustave Lyon (1857-1936), directeur de la Maison Pleyel, justifiait parfaitement de mettre Marie Jaëll à l’honneur au milieu des spécialistes de la facture du piano.


Lyon, 20 février 2015 : Concert de Nicolas Stavy au Palais de la Mutualité

Nicolas Stavy interprète au cours de son récital au Palais de la Mutualité des œuvres très rarement jouées d’Hélène de Montgeroult et de Mel Bonis mais aussi encore plus rare, le cycle des Jours pluvieux de Marie Jaëll dont l’enregistrement à venir constituera une première mondiale.


Venise, 10 octobre 2014 : Concert au Palazzetto Bru Zane, Centre de musique romantique française

À l’occasion du « Cycle romantique entre guerre et paix (1789-1918) » qu’il organise, le Palazzetto a propose un concert intitulé « Au pays dévasté », consacré à quatre pianistes compositeurs ayant vécu à la charnière entre le XIXe et le XXe siècles. David Bismuth a interprété des œuvres de Cécile Chaminade, Maurice Ravel, Marie Jaëll et Claude Debussy. Ce sont des extraits du monumental triptyque inspiré par Dante à Marie Jaëll qu’il a fait entendre : les Pièces pour piano : ce qu’on entend dans l’Enfer… dans le Purgatoire… dans le Paradis. Ce concert a aussi été donné à Toulouse, en septembre 2014, dans le cadre du Festival Piano aux Jacobins. L’œuvre musicale de Marie Jaëll fait partie des sujets de recherche du Palazzetto Bru Zane ; plus de précisions sur le site : www.bru-zane.com.


Weimar, 14 septembre 2014 : À la Musikhaus de WDR 3, récital de piano de Cora Irsen

Les œuvres de Marie Jaëll font partie du répertoire favori de Cora Irsen. Les Valses mélancoliques, les Six petits morceaux - À Marie-Claire, des extraits des Pièces pour piano : ce qu’on entend dans l’Enfer… dans le Purgatoire… dans le Paradis étaient au programme du concert donné le 14 septembre 2014, à Weimar, à coté d’œuvres de Fauré, Ravel, Debusssy. Le 30 décembre 2013, la pianiste avait donné un récital consacré entièrement aux Pièces pour piano : ce qu’on entend dans l’Enfer… dans le Purgatoire… dans le Paradis, œuvre monumentale en 3 volumes inspirée à Marie Jaëll par la lecture de Dante. Entre chaque pièce, elle avait intégré la lecture d’extraits de la Divine Comédie par le comédien Thomas Thieme. Plus de détails : www.cora-irsen.com.


Colombes, 24 mars-12 avril 2014 : Musique au féminin

Le Conservatoire de Colombes (Hauts-de-Seine) a présenté un cycle Musique au féminin du 24 mars au 12 avril 2014 avec la participation des enseignants et des élèves. Des journées centrées sur Marie Jaëll : conférences et concerts donnaient une vision complète de son œuvre complétée par la présentation de l'exposition conçue par la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et le Conseil général du Bas-Rhin : Marie Jaëll : de l'art du piano à la science du toucher.


Toulon, 23 mars 2014 : Marie Jaëll au Festival Présences féminines

Dans le cadre de la quatrième édition du Festival Présences féminines organisée par Claire Bodin à Toulon (Var), lors du concert du 23 mars 2014, le pianiste Romain Descharmes a interprété le Concerto n° 1 de Marie Jaëll qu'il avait fait redécouvrir au public lors du Lille Piano[s] Festival 2012.


Venise, 7 mars 2014 : Concert au Palazzetto Bru Zane, Centre de musique romantique française

Dans le cadre de Donne a Venezia organisé à l’occasion des Journées de la Femme par la ville de Venise, le Palazzetto Bru Zane, Centre de musique romantique française, a donné un concert « Composition au féminin » ; les pianistes Lidija et Sanja Bizjak ont interprété des œuvres de Lili Boulanger, Cécile Chaminade, Mel Bonis et les Valses pour 4 mains de Marie Jaëll. Les deux sœurs avaient donné ces valses auparavant en France, en novembre 2013, à Entraigues dans le Vaucluse.


Strasbourg, janvier 2014 : De nouveaux manuscrits de Marie Jaëll acquis par la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

Il s'agit de ceux ayant servi de base à l'imprimeur parisien Heugel, pour l'édition de cinq œuvres importantes de Marie Jaëll : les Valses mignonnes, les Valses mélancoliques, Prisme, problèmes en musique parues en 1888 ; les Jours pluvieux et les Beaux jours parus en 1894. L'abondance de corrections voire de versions non retenues par la compositrice et dissimulées par des collettes ou pages collées les unes aux autres, maintenant décollées, laisse penser que ces nouvelles acquisitions seront d'un grand intérêt pour la recherche sur la genèse de ces morceaux. Une présentation détaillée est donnée dans la Lettre d'information de l'AMJA, 2014, 9.


Paris, 20 avril 2013 : Les compositrices au siècle de Pauline Viardot

Dans le cadre des colloques de l'Opéra Comique, en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française (Venise), une journée d'étude a permis d'évoquer, entre autres, Madame de Montgeroult, Louise Farrenc, Louise Bertin et Pauline Viardot.

Sébastien Troester a brossé un portrait vivant de Marie Jaëll compositrice, en reprenant de nombreuses citations de critiques musicaux sans complaisance à l'égard des femmes.


Le Mans, 5-6 avril 2013 : Musiciennes en duo

Le CReIM (Centre de recherche inter-disciplinaire sur les musiciennes) et le CERHIO (Centre de Recherches Historiques de l'Ouest) ont proposé un colloque sur le thème Musiciennes en duo. Compagnes, filles, soeurs d’artistes.

Florence Launay a évoqué le couple Alfred et Marie Jaëll dans une contribution intitulée « Compositrices et mariées au XIXe siècle : les exemples positifs de Clémence de Grandval, Louise Farrenc, Loïsa Puget et Marie Jaëll ».


Lille, 8-10 juin 2012 : Marie Jaëll au Lille Piano[s] Festival

L'édition 2012 de ce festival était placée sous le signe de Claude Debussy, John Cage et Marie Jaëll.

Les deux Concertos pour piano de Marie Jaëll ont été exécutés par l'Orchestre National de Lille, dirigé par Joseph Swensen, et les pianistes Romain Descharmes et David Violi.

Haut